Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dès 08 ans: Tangapico de Didier Lévy

Didier Lévy
  Dès 06 ans: Angelman
  Dès 08 ans: Tangapico

Dès 08 ans: Tangapico - Didier Lévy

Echanges = ouverture = enrichissement
Note :

    Youpi! Les vacances! On a du temps, du temps pour tout et donc, du temps pour lire aussi. Les enfants ont besoin de livres! On peut l'emporter partout, vivre grâce à lui de terribles aventures, découvrir un tas de choses qu'on ne soupçonnait pas, les batteries ne sont jamais à plat et ça coûte trois fois rien!
    Alors ici, tous les mardis (même pendant les vacances), pour enfants et ados, un ou deux titres commentés. Et encore 1 lecture ado le samedi!
    Et pensez à aller faire un tour dans notre Rubrique "Littérature jeunesse", pour tous les âges, vous y trouverez des trésors, bien rangés.

   
    Illustrations : Alexandra Huard
   
   Eric doit quitter sa maman pour aller rejoindre son papa à 458 km de là, pour le temps des vacances. Et ces 458km, vont lui prendre 9 jours de voyage car il lui faudra suivre le grand fleuve Tangapico (inspiré de l'Amazone) sur un bateau à vapeur. Eric est tout seul pour la durée du périple et devra s'adapter à toutes les nouveautés qu'apporte la découverte d'un monde dont il ignore tout.
   
   Au début, cela se passe mal. Le petit garçon se sent seul et il n'apprécie guère de trouver des araignées tropicales dans sa cabine... La jungle opaque qui enserre le fleuve le dérange et l'inquiète, trop d'insectes, trop d'oiseaux crieurs, trop d'animaux de toutes sortes, trop de plantes, trop chaud, trop seul... trop tout.
   
   Enfin, une escale ! Mais le soulagement est de courte durée. En mettant pied à terre, Eric découvre la loi du Tangapico : quand on arrive quelque part, quelqu'un choisit un objet dans vos affaires et le prend, tandis que vous pouvez prendre un de ses objets. Eric, aussitôt délesté de son MP3 voudrait échapper à cette règle... mais elle ne souffre aucune exception. Et il en sera ainsi à chaque escale, Eric perdant à chaque fois un des éléments de sa modernité auxquels il tenait tant et le voyant remplacé par des objets artisanaux de peu de valeur à ses yeux. Sa mauvaise impression du début ne cesse de se confirmer.
   
   Mais neuf jours, c'est long quand on a neuf ans et c'est tout naturellement qu'Eric évolue lentement et que son point de vue change. Nous voyons comment. Les échanges, même forcés, que l'on prend d'abord comme un appauvrissement, peuvent en fait ouvrir des portes insoupçonnées et se révéler être un enrichissement.
   
   Cette histoire bien trouvée et bien amenée sera lue au premier degré par les plus jeunes qui y trouveront matière à faire évoluer leur point de vue sur les échanges entre copains. De même pour les plus âgées qui découvriront d'autres compréhensions de l'anecdote dont ils se régaleront tout autant.
   
   Les grands dessins très fournis, sont très beaux et régalent l’œil..
   
   Cet album correspond particulièrement à des lecteurs de l'âge du héros, Eric, 9 ans, mais les différents niveaux de lecture lui permettent d' être lu dès 6 ans et jusqu'à l'adolescence avec intérêt et profit.
   
   Hautement conseillé.

critique par Sibylline




* * *