Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Je suis un dragon de Pit Agarmen

Pit Agarmen
  Je suis un dragon

Pit Agarmen est un pseudonyme utilisé par Martin Page.

Je suis un dragon - Pit Agarmen

Attention, ça brûle !
Note :

   "Elle désirait les super pouvoirs qu'il y a à être simplement humain. Ces forces qui viennent de la créativité, et non de la facilité. Elle désirait être à égalité avec les autres. Pas leur sauveur. Pas leur héros. Mais leur sœur. Et c'était une ambition difficile."
   

   Margot, orpheline discrète par précaution et timide de caractère, découvre accidentellement sa vraie nature à l'adolescence: elle est un dragon. Invincible, pouvant voler, ses pouvoirs attirent immédiatement l'attention de deux grandes puissances, la France et les États-Unis.
   
   Devenue une arme de destruction au service de ces États et une icône pour les populations, Margot n'en demeure pas moins une femme en devenir, avec ses faiblesses et ses interrogations.
   
   Roman sur la différence, "Je suis un dragon" est un roman à la fois violent et tendre dont l'héroïne est un mélange de Fifi Brindacier et de Fantômette. Mais à ces féministes en herbe, Martin Page a injecté une bonne dose de modernité et d'efficacité. Nous ne sommes en effet pas dans un monde édulcoré mais dans un univers d'une extrême brutalité (certaines scènes sont à la limite du soutenable). La notion de pardon semble en outre totalement étrangère à Margot, dont la radicalité est liée à l’intransigeance de l'adolescence.
   
    Roman palpitant, "Je suis un dragon" ne ménage pas son lecteur mais sait aussi faire la part belle à de très jolis moments d'émotion, ce qui ne gâche rien. Réflexion sur l’anormalité, la monstruosité qui loge en chacun de nous, ce texte use des codes de l’univers des super héros pour mieux les dynamiter et affirmer sa foi en l'humanité (cf citation supra). Un texte hautement addictif, vous voilà prévenus !
   
   278 pages constellées de marque-pages !

critique par Cathulu




* * *