Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dès 10 ans: Le mystère de Lucy Lost de Michael Morpurgo

Michael Morpurgo
  Dès 10 ans: Le royaume de Kensuké
  Dès 09 ans: L'Etonnante Histoire d'Adolphus Tips
  Ados: Soldat Peaceful
  Ados: Seul sur la mer immense
  Ados: Kaspar Le chat du Grand Hôtel
  Dès 10 ans: Le mystère de Lucy Lost
  Ados: Loin de la ville en flammes
  Ados: Enfant de la jungle
  Ados: Dans la gueule du loup
  Dès 09 ans: Notre Jack

Michael Morpurgo est un auteur britannique de littérature d'enfance né en 1943.

Dès 10 ans: Le mystère de Lucy Lost - Michael Morpurgo

Histoire et aventure
Note :

   Thèmes : Aventure, Première Guerre Mondiale, Naufrage
   
   Mai 1915. Alfie découvre avec son père, une jeune fille blessée sur une île abandonnée de l'archipel des Scilly, au large des côtes de Cornouailles. Affamée, terrorisée, elle semble traumatisée et ne se souvient de rien, ni de son identité, ni de son histoire, ni de la raison pour laquelle elle s'est retrouvée là. La famille d'Alfie décide de la recueillir et de lui prodiguer tous les soins nécessaires à son rétablissement. Avec elle on retrouve une couverture avec un prénom allemand... Lucy (c'est le seul mot qu'elle a pu prononcer) est-elle allemande? En ce temps troublé de guerre et de torpillage du Lusitania, les habitants de Scilly ont des suspicions et s'en prennent bientôt à la petite orpheline. Puis nous suivrons la jeune Merry, new-yorkaise, embarquant avec sa mère à bord du paquebot Lusitania pour rejoindre son père, blessé et hospitalisé en Angleterre.
   
   Le réalisme historique...genre de prédilection de Michael Morpurgo n'aura jamais été aussi poignant et bouleversant que dans "Le mystère de Lucy Lost". Ce que j'aime tout particulièrement chez Michael Morpurgo c'est la magie de ses histoires, le fait de les situer dans un contexte historique, de s'en inspirer, rend les émotions tellement plus authentiques et fortes. Grâce à lui j'aime entendre parler des guerres mondiales, son devoir de mémoire ne tombe jamais dans le pathos, est toujours fait avec sincérité et simplicité. Le roman est conçu comme une histoire d'aventures... entre suspense et mystère. Qui est cette jeune fille échouée sur l'île? Comment est-elle arrivée là? Quelle est son histoire? Entre fantasme (sirène?) et réalité imprégnée de peur, de doutes et d'intolérance haineuse (espionne allemande?), le roman oscille entre la tragédie d'un contexte historique avec la Première Guerre mondiale, le naufrage du Lusitania qui fait écho à celui du Titanic et la chaleur d'une famille adoptive pleine d'attentions. J'ai adoré suivre les révélations, le long et difficile parcours de Lucy pour retrouver la mémoire, pour affronter sa tragédie familiale. La mer, la musique, l'ambiance chaleureuse d'un foyer accueillant et réconfortant, l'amitié sincère et durable, l'entraide... autant de thèmes importants, qui font toute l'intensité des histoires de Morpurgo.
   
   Entre tragédie et lueur d'espoir, Michael Morpurgo nous livre encore un récit plein d'émotions... une histoire poignante qui fait battre le cœur. Jamais l'Histoire n'aura été aussi bien racontée, avec des personnages inoubliables d'une bonté incroyable, une profondeur psychologique. Même si ses romans sont inspirés de faits réels, historiques, ils ont tous un côté magique, intemporel et attachant. Ses histoires sont de celles qui durent, qui restent, qui se transmettent. Un coup de cœur.
   
   Quelques mots de l'auteur au sujet de son roman :
   
    "Trois heures après le naufrage du navire, on raconte que les sauveteurs ont trouvé le piano du Lusitania qui flottait sur l'océan avec une enfant allongée sur le couvercle. C'est l'image de ce piano sur la mer et d'une fillette survivante qui m'a amené à écrire ce roman. Je voulais retracer la vie de cette enfant, tenter d'imaginer pourquoi elle et sa mère étaient montées à bord de ce paquebot et d'éprouver le choc ressenti par une petite fille qui voit sa mère se noyer. J'ai essayé d'imaginer la manière dont elle a pu vivre ensuite avec ce chagrin et le surmonter. Mais, au-delà de l'époque et du lieu, cette histoire montre que le pouvoir de l'amour nous permet de revivre et nous donne de l'espoir même dans les moments les plus sombres."

critique par Laël




* * *