Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

La dernière carte de Carin Gerhardsen

Carin Gerhardsen
  La dernière carte

La dernière carte - Carin Gerhardsen

Poker menteur
Note :

   Biographie de l'auteur
   
   "Carin Gerhardsen est née en Suède en 1962. Cette mathématicienne de formation, diplômée de l’Université d’Uppsala, a mis sa carrière de consultante en informatique entre parenthèses pour se consacrer à l’écriture. Passionnée depuis l’enfance par les enquêtes policières, c’est tout naturellement qu’elle s’est lancée dans l’écriture de polars. Mariée et mère de deux enfants, elle vit à Stockholm. L’auteur a remporté le Book Bloggers’ Literature Prize 2010 pour La Comptine des coupables. Tous ses romans ont paru au Fleuve Noir."
   
   
   J'ai eu ma période lecture de polars avant d'aller aux Quais du Polar à Lyon mais ce n'est que maintenant que j'écris les billets.
   
   La dernière carte

   
   Dans "La dernière carte" de Carin Gerhardsen, Sven-Gunnat Erlandson se fait tuer dans la forêt en rentrant de chez lui, après un repas bien arrosé avec quatre de ses amis, joueurs de poker comme lui. Dans sa poche quelqu'un a glissé quatre cartes à jouer et un code mystérieux. Qui peut en vouloir à cet homme charismatique, bénévole entraîneur d'une équipe de jeunes footballeuses, très impliqué dans l'aide humanitaire, heureusement marié à une singapourienne Adrianti et père de deux enfants? Ses amis de poker sont tour à tour suspectés. Cette ténébreuse affaire remet à jour la disparition d'une jeune fille russe que la famille de Stefan Jenner, un ami d'Erlandson, allait adopter mais il y a bien longtemps de cela.
   
   Le commissaire Conny Sjorberg va mener l'enquête avec son équipe dont nous allons connaître chaque membre. La connaissance de chacun est un des intérêts du roman.
   
   Le récit se tient. Les personnages sont de moins en moins lisses et l'on finit par avoir une vision tout autre de la société en apparence tranquille d'une petite ville de Suède...
   
   Finalement j'ai été emportée par l'histoire et j'ai voulu connaître le coupable. Comme je n'ai rien de Sherlock Holmes, j'avoue que je n'avais pas deviné qui il était.
   
   Le livre est intéressant sans être passionnant. Il paraît que ce n'est pas le meilleur de Carin Gerhardsen mais je ne saurai vous le confirmer puisque c'était le premier que je lisais de cette auteure.

critique par Claudialucia




* * *