Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

L'oculiste noyé de Patrick Roegiers

Patrick Roegiers
  Le cousin de Fragonard
  L'oculiste noyé

Patrick Roegiers est un journaliste, homme de théâtre et auteur belge installé en France. Il est né en 1947.

L'oculiste noyé - Patrick Roegiers

Sans intérêt
Note :

   Le même jour, entre 13 et 14 heures, 15 personnes trouvent la mort, le plus souvent de façon absurde, à 15 endroits différents. Les 15 récits qui racontent la fin de ces personnages sont placés chacun sous la tutelle d'un écrivain. Ce tour d'horizon de la littérature européenne fait appel à des écrivains que je côtoie quotidiennement (Joyce, Kafka, Perec), que j'ai lus il y a déjà un moment (Beckett, Gombrowicz), dont je connais un peu l'œuvre sans l'avoir lue (Michaux, Cioran, Pessoa, Calvino), que je ne connais que de nom (Bernhardt, Zorn, Pavese, Hamsun) ou dont je n'ai jamais entendu parler (Karinty, Achtenbusch).
   
   A priori, c'est intéressant, voire alléchant, et c'est pour ça que j'avais acheté le livre. La déception est donc à la mesure de l'attente. Prenons le chapitre consacré à Perec, puisque c'est celui que je suis le plus à même d'apprécier. Le personnage s'appelle Serge Valène, comme le peintre de La Vie mode d'emploi, habite Étampes où Perec a été au lycée, joue au golf (Perec signifie "trou" en hébreu) et c'est tout. Dans le chapitre Kafka, on trouve une Milena, dans celui sur Joyce un Stephen Suladed, c'est dire la richesse du cryptage... On se demande, de façon de plus en plus impatiente, ce que Roegiers (critique photographique au Monde apparemment) a voulu faire avec ces récits qui ne distillent rien d'autre que l'ennui. Si c'était pour montrer qu'il connaissait bien sa littérature (mais pas l'orthographe des noms propres : il prénomme Zsa Zsa Gabor Za Za ), il aurait mieux fait d'écrire des pastiches, il aurait peut-être été drôle.

critique par P.Didion




* * *