Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Elle de Harriet Lane

Harriet Lane
  Le beau monde
  Elle

Elle - Harriet Lane

Douillet, mais dangereux
Note :

   "Je ne lui dis pas que je l'ai lu et beaucoup aimé, même si le rebondissement final n'est pas très satisfaisant, les résolutions d'intrigue le sont rarement: rien à voir avec la vie réelle, qui -selon moi- tourne moins autour de grands chocs ou coups de théâtre qu'autour de petits moments calmes, de quiproquos et de déceptions, des choses qu'il est facile de ne pas voir."
   
   Deux femmes que tout semble opposer, aussi bien physiquement que psychologiquement. L'une, Nina, est une peintre reconnue, raffinée et attentive aux moindres détails, parfaitement maîtresse d'elle même; l'autre, Emma, a mis sa carrière professionnelle entre parenthèses et mène une vie harassante, brouillonne et insatisfaite entre son mari et ses deux jeunes enfants.
   Leurs chemins se sont déjà croisés, mais seule Nina s'en souvient, et cela avec l'acuité qui la caractérise. Quand Nina s'immisce, par touches chirurgicales, dans la vie d'Emma, qui ne peut qu'admirer l'image que l'artiste accomplie donne de sa vie, est-ce vraiment pour lui venir en aide?
   
   "Une seule pierre et toutes ces fichues ondulations.", sur le thème d'une action en apparence infime qui peut entraîner des conséquences dramatiques, Harriet Lane nous donne un roman tout en finesse et en subtilité. Alternant les points de vue, elle éclaire d'un jour nouveau des actions qui en apparence étaient anodines et instille un suspense psychologique efficace et élégant.
   Pas de révélations fracassantes mais des personnages qui nous deviennent très vite proches.
   L'auteure a le chic pour croquer en quelques lignes caustiques une personne "Si je joue vraiment de malchance, je tombe sur Trudy et son intonation enlevée, sa solennité antipathique, sa compétence pétillante et implacable." ou nous faire entrer dans l'intimité d'un intérieur chic ou plus négligé. Les sensations sont également très présentes, rendues de manière impeccable par le style précis de l'auteure.
   
   On ne peut qu'admirer, malgré soi, l'impeccable maîtrise apparente de Nina qui pèse le moindre de ses mots et actions et avance de manière diffuse mais efficace vers son objectif. La fin du roman, comme au ralenti, est juste oppressante au possible!
   
   Bref, c'est une merveille de roman tout à la fois douillet, par le côté thé et sympathie, et empoisonné! Et zou, sur l'étagère des indispensables!
   
   262 pages à savourer d'une traite! oui, je sais c'est contradictoire! :)
    ↓

critique par Cathulu




* * *



Thriller psychologique
Note :

   "C’est elle, j’en suis presque sûre". Alors qu’elle sort d’une boutique de spiritueux de la capitale anglaise, Nina ne peut pas s’empêcher de trembler lorsqu’elle reconnait Emma. Cette dernière est accompagnée d’un petit garçon et enceinte de quatre mois environ. Lorsqu’elle la revoit un peu plus tard dans le même quartier londonien, elle pousse un landau. Les recherches qu’elle avait faites précédemment sur le net pour la retrouver n’ont jamais rien donné. Sans doute a-t-elle changé de nom et adopté celui de son mari. Car cette fois ci, elle est bien là, en chair et en os, devant elle.
   
   Et le jour où Emma laisse tomber son portefeuille sans s’en rendre compte, c’est l’occasion rêvée pour Nina : elle le ramasse et l’appelle pour l’en informer, lui proposant de se déplacer jusque chez elle pour le lui rendre. Car si elle a reconnu Emma, cette dernière ne semble pas du tout se souvenir d’elle. L’occasion pour Nina de s’insinuer peu à peu dans sa vie, de sympathiser avec "Elle", ses enfants, son mari. Jusqu'à leur prêter sa maison de vacances...
   
   "Un petit bijou d’écriture et de suspense psychologique"
nous annonce la première de couverture, citant The Guardian. C’est tout à fait ça! D’un côté une femme se rapproche de façon inquiétante d’une autre et on peut sans aucun doute penser qu’elle lui en veut, sans trop savoir pourquoi. De l’autre Emma, inconsciente du danger qui rôde autour d’elle, trop enlisée dans sa vie de femme et de mère. Le face à face se poursuit au gré des chapitres qui voient les points de vue alterner et se succéder la vie des deux protagonistes. Et la tension monte, inexorablement.
   Le lecteur est entrainé dans ce thriller, comme complice de celle qui sait, sans toutefois connaître les raisons de la "vengeance" qu’on suppose à venir. Mais il faudra attendre les toutes dernières pages pour connaitre le dénouement et les liens qui ont uni ces deux êtres.
   
   Un thriller parfaitement maîtrisé, un livre difficile à lâcher qui est aussi l’occasion de dresser deux très beaux portraits de femme.

critique par Éléonore W.




* * *