Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

De l’horrifique chez les tarés de Pierre Siniac

Pierre Siniac
  Ferdinaud Céline
  Luj Inferman' et la Cloducque
  Les 401 coups de luj inferman'
  Aime le maudit
  Les sauveurs suprêmes
  Viande froide
  Les âmes sensibles
  De l’horrifique chez les tarés

Pierre Siniac est né à Paris en 1928 . Il n'a pas fait de longues études mais a, au contraire, quitté l'école à 14 ans pour l'apprentissage qu'il quitte également pour parcourir la France en se louant dans les fermes pour gagner de quoi vivre.
Après la guerre, il rejoint les villes et multiplie les petits boulots et pourtant, depuis qu'il est enfant, il se sent l'âme d'un écrivain et, de plus en plus, il écrit.
Son premier roman "Illégitime défense", paraît en 1958. C'est un roman policier et ce seront tous des romans policiers. Ils seront nombreux.
Il reçut en 1981 le Grand Prix de Littérature Policière pour "Un assassin ça va ça vient".
Il est mort seul en 2002. Il n'avait pas fait fortune.

De l’horrifique chez les tarés - Pierre Siniac

Un foisonnement imaginatif et caustique
Note :

   Surtout ne vous méprenez pas. Du sexe il y en a, mais pour midinettes. Ou pour femmes en manque.
   Car Alfred Brochel, alias Freddy le Galopin, le héros de ce roman, vend ses charmes et son savoir-faire auprès de belles, et surtout moins belles, esseulées. Et pour avoir voulu narguer la directrice d’une agence un peu spéciale, le voilà aux abois.
   
   C’est dans un camping qu’il trouve la délivrance sous la coupe d’une maîtresse femme, qui eut recours à ses services, devenue une sorte de camériste-conseillère-gouvernante de César Zarcé, le célèbre trafiquant d’armes retiré en Afrique pour raisons personnelles.
   
   Zarcé se prend pour un descendant de Jules César, ressemble à Napoléon et désire que sa fille lui donne un rejeton de haute noblesse. Il l’a donc mariée à un vague héritier génétique de l’empereur François-Joseph, un berger tyrolien un peu simplet. Hélas les amours entre les deux tourtereaux forcés ne produisent pas de fruit. Zarcé les oblige à vivre leur lune de miel prolongée sur une gondole, au milieu d’un marigot putride. Freddy est désigné pour suppléer les défaillances de l’époux. Il y va de sa réputation et d’un héritage que les proches de Zarcé convoitent. Aubépine, sa fille, en premier.
   
   Siniac est un auteur à part dans le giron de la littérature policière française. On pourrait parler de San-Antonio, de Jarry, de Westlake, de Hiassen, mais cela reste du Siniac pur jus, avec sa façon de décrire ses personnages atypiques et farfelus (à l’instar du graphisme débordant de Dubout), de les mettre en scène avec une faconde satirique, de construire une histoire plausible complètement loufoque dans un décor d’opérette, d’annoter ses propres délires, inventions, erreurs voulues ou non, de parsemer le tout d’un humour féroce et jovial, de mener le lecteur par le bout du nez sur les traces d’un safari exotique de pacotille et de le laisser subjugué par ce foisonnement imaginatif et caustique.

critique par Oncle Paul




* * *