Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Pièces importantes et effets personnels de la collection Lenore Doolan de Leanne Shapton

Leanne Shapton
  Pièces importantes et effets personnels de la collection Lenore Doolan

Pièces importantes et effets personnels de la collection Lenore Doolan - Leanne Shapton

...et Harold Morris, comprenant livres, prêt -à-porter et bijoux
Note :

   14 février 2009, New-York
   
   Le nouveau thème de BTS "Objets cultes, culte de l'objet" m'a fourni le prétexte idéal pour me procurer d'occasion le catalogue de la vente des objets qui ont accompagné la liaison de Lenore Doolan, journaliste culinaire et Harold Morris, photographe, qui me tentait depuis 2009.
   
   Premier abord décevant: les photographies sont en noir et blanc et pas forcément de bonne qualité. Ensuite, je feuillète et là la curiosité l'emporte : je note plein de détails touchants ou amusants et je décide d'entamer la lecture chronologique.
   
   Bien m'en a pris car c'est là un dispositif malin et addictif que de présenter de manière factuelle et précise les témoins apparemment muets des différentes étapes de cette histoire d'amour mais néanmoins révélateurs et touchants. S'y ajoutent en outre des bribes de textes : extraits de lettres, fac-similés (traduits) de listes de courses ou énonçant les qualités et défauts d'un des protagonistes. On prend plaisir à compléter les blancs, à s'identifier, à relever les idiosyncrasies, les rituels de ce couple, les goûts littéraires, les traits d'humour (le chien décoratif offert par la belle-mère, vendu dans son emballage d'origine). Mais rapidement on repère des singularités qui détonnent : même si le couple veut faire table rase de cette histoire d'amour, pourquoi vendre pour l'un ses livres de cuisine, pour l'autre ceux consacrés à la photographie? Et là, ma naïveté vole en éclats, car là où je voyais un dispositif à la Sophie Calle, c'est en fait à une mise en scène pleine d'humour et à des photographies d'acteurs que nous avons affaire, même si ce n'est indiqué nulle part dans le livre.
   
   On apprécie alors encore plus les natures mortes présentant de part et d'autre le contenu des vanity cases des protagonistes ou la présentation, façon papillons épinglés, des soutien-gorge de Lenore. Le catalogue se clôt d'ailleurs sur deux pages d'herbier qui se répondent: des fleurs séchées cueillies par Morris et de l'autre des trèfles à quatre feuilles (parfois litigieux) conservés par Doolan. Une très intéressante façon de souligner comme l'indique Novalis cité en exergue "Partout nous cherchons l'absolu, et ne trouvons jamais que des objets."
   
   Pièces importantes et effets personnels de la collection Lenore Doolan et Harold Morris, comprenant livres, prêt-à-porter et bijoux, Leanne Shapton

critique par Cathulu




* * *