Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Bambi bar de Yves Ravey

Yves Ravey
  La table des singes
  Monparnasse reçoit
  Le drap
  Dieu est un steward de bonne composition
  Pris au piège
  L’épave
  Bambi bar
  Cutter
  Enlèvement avec rançon
  Un notaire peu ordinaire
  La fille de mon meilleur ami
  Sans état d’âme

AUTEUR Des MOIS DE FEVRIER ET MARS 2015

Yves Ravey est un écrivain français, né à Besançon en 1953.
Il enseigne (ou enseignait?) en collège à Besançon...


et l'éditeur ne fournissant pas plus de détails sur sa carrière, j'ai dû choisir entre m'arrêter là et inventer. Je ne nierai pas avoir hésité, longuement, mais finalement, sur les instances inquiètes de mon entourage, j'ai décidé de m'en tenir à ces deux lignes de biographie. Je peux cependant ajouter qu'il se murmure que beaucoup de ses romans, et en particulier son premier, «La table des singes», ont une inspiration autobiographique... Je dis ça, je dis rien.

Bambi bar - Yves Ravey

Peep show
Note :

   Rebernak, travailleur immigré venu d'un vague pays de l'Est, a trouvé un emploi de chauffagiste. Il habite seul en face du “Bambi Bar”. Il observe à la jumelle ses voisines Monica et sa fille Caddie. L'établissement est connu comme “peep show”. Quand Rebernak entre dans la cabine de Caddie — car il a insisté pour la voir, elle, et pas une autre — il tient à lui montrer une photographie. Pourquoi tant d'intérêt pour ces deux femmes, mère et fille? On comprend vite qu'il ne s'agit pas plus de voyeurisme que de relations sexuelles.
   
   Et le mystère va encore s'épaissir. Pour mieux réaliser la mission qu'il s'est donnée, Rebernak se fait embaucher pour installer le chauffage du Bambi Bar et d'un autre établissement semblable. "Caddie regardait le dessin animé Betty Boop à la télévision. Je suis entré. (…) J'ai annoncé que je venais pour le radiateur". Or, son but n'est pas de gagner de l'argent comme chauffagiste mais de régler une histoire de famille. Car Monica est sa belle-sœur...
   
   Le drame familial que l'on cache au lecteur — pas très longtemps vu la brièveté du récit — est d'abord camouflé par une enquête des gendarmes au sujet d'une éraflure sur la voiture de Rebernak stationnée en face du bar. En réalité la maréchaussée soupçonne l'existence d'un réseau de prostitution. Rebernek réussira-t-il à sortir sa nièce de ce bourbier et ainsi à venger son frère Offmann qui repose là-bas à Oplotnitz?...
   
   Pas de difficulté de lecture dans ce roman bref d'intérêt cependant très moyen.

critique par Mapero




* * *