Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Le Conflit : la femme et la mère de Elisabeth Badinter

Elisabeth Badinter
  Le Conflit : la femme et la mère
  L'infant de Parme

Le Conflit : la femme et la mère - Elisabeth Badinter

A lire
Note :

   L’auteur nous renseigne là sur l’étonnant parcours de la Leche League, parti américain né en 1956, à priori pour inciter les femmes à allaiter leurs bébé. En fait, cela va beaucoup plus loin, c’est une véritable idéologie conservatrice, qu’elle appelle "l’offensive naturaliste".
   
   Cette association s’est rapprochée des mouvements féministes, hippies, écologistes, pour défendre et promouvoir des valeurs qui, au nom de la nature, transforment la maternité en un pensum une torture, et ce, d’autant plus que l’on choisit d’avoir des enfants et que l’on choisit plus ou moins quand on les veut. Ce choix implique des responsabilités, et de la culpabilité : on a choisi d’avoir l’enfant, on lui doit la perfection. La perfection ce serait d’allaiter à tout prix (par exemple). Les mouvements tels que la leche league jettent le discrédit sur les laits maternisés, alors qu’ils n’ont jamais été aussi fiables! Incitent les femmes à revenir aux couches en tissus sous prétexte d’écologie. Au fur et à mesure que les femmes sont endoctrinées, elles se retrouvent piégées : la contraception et le travail salarié devait les libérer, l’idéologie les contraint tout autant qu’autrefois, et les prescriptions de la Leche League les inciteraient à redevenir mères au foyer!
   
   L’écoute de l’émission "les pieds sur terre" m’a stupéfiée! Des femmes consomment leurs placentas, d’autres l’enterrent…!
   
   La femme n’étant pas une femelle, elle ne sait pas pourquoi elle a le désir d’un enfant. Badinter poursuit la réflexion de l’Amour en plus, combattant cette idée qu’il existerait un instinct maternel, qu’il faut toujours suivre la sacro-sainte "nature". La nature humaine n’a rien à voir avec l’animale : nous sommes dans le désir, et eux seuls connaissent l’instinct.
   
   Il a donc nécessairement conflit entre femme et mère : c’est inévitable, le conflit est humain. Mais il faut combattre les politiques aliénatrices qui cherchent à endoctriner les femmes pour leur faire abandonner ce que des décennies de luttes chèrement menées leur ont fait acquérir. Un livre indispensable!

critique par Jehanne




* * *