Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dès 09 ans: Homer et la fille aux cheveux roses de Suzanne Selfors

Suzanne Selfors
  Ados: Café givré
  Dès 09 ans: Homer et le chien formidable
  Dès 09 ans: Homer et la fille aux cheveux roses

Dès 09 ans: Homer et la fille aux cheveux roses - Suzanne Selfors

2ème volume
Note :

   Thèmes : Trésor, Exploration, Aventure
   
   Dans "Homer et le chien formidable", nous faisions la connaissance d'Homer Pudding, 12 ans, rêvant de suivre les traces de son oncle décédé, illustre membre du CADOR autrement dit du très prisé Club des Amateurs D'Objets Rares. Dans ce second volet, Homer est convié par le Directeur du CADOR afin de prendre la place de son oncle qui lui a légué son statut. Seulement il lui faudra prouver qu'il est un fin et malin explorateur du monde et digne des plus grands chasseurs de trésors. Homer repense parfois à son amie Lorelei avec qui il s'était lié d'amitié dans sa toute première aventure. Il ne s'attendait pas à la retrouver en tant qu'ennemie car Lorelei convoite également la place qui revient à Homer. Le CADOR, pour départager les deux candidats décide d'organiser un concours où Lorelei, vraie traître, n'hésite pas à faire des coups bas à Homer...
   
   Homer doit faire ses preuves pour pouvoir réaliser son rêve : prendre la place de son oncle au sein de la secrète Société des Chasseurs de trésors. Et par les temps qui courent il est difficile de devenir un aventurier, surtout que Lorelei semble toujours avoir une longueur d'avance! Déchiffrer les énigmes, être malin, rapide et efficace aux côtés d'un chien qui a du flair, ce n'est pas donné à tout le monde. Les aventures d'Homer, toujours aussi décalées, imaginatives et fantaisistes sont truculentes. Les personnages sont pimpants et on retrouve avec grand plaisir l'écriture pétillante et humoristique de Suzanne Selfors. C'est à la fois plein d'esprit et enthousiaste.
   
   A déguster dès 9 ans!

critique par Laël




* * *