Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Monsieur Parent de Guy De Maupassant

Guy De Maupassant
  Boule de suif
  Le rosier de Madame Husson
  Le parapluie et autres nouvelles
  Mademoiselle Fifi et autres nouvelles
  Clair de Lune et autres nouvelles
  Pierre et Jean
  Bel-ami
  Le Horla
  Toine et autres contes
  L'héritage
  Chroniques cauchoises
  Monsieur Parent
  M comme: Le Horla
  Les prostituées
  Les contes de la Bécasse

* On peut voir la fiche "Du roman considéré comme un des beaux-arts"

* J.S Bordas a fait une adaptation en bande dessinée de la nouvelle de Maupassant "Le Docteur Héraclius"

Monsieur Parent - Guy De Maupassant

Une cruauté terrible!
Note :

    Je viens tout juste de m'extirper de cette nouvelle de Maupassant. Elle est vraiment terrible. Je pratique Maupassant depuis longtemps, mais cette nouvelle dépasse en cruauté tout ce que j'avais lu de lui. Elle est d'un cynisme et d'un réalisme atterrant. Elle est aussi d'un grand écrivain. C'est ce qui la rend si dure à lire. Sa rédaction remonte à 1884, soit 9 ans avant la mort de l'auteur.
   
    Monsieur Parent vit en compagnie de sa femme, Henriette, qui ne l'aime pas, et l'a épousé par intérêt, et de son fils Georges, âgé de 4 ans, qu'il adore. Il le conduit lui-même au square, le surveille, le cajole, l'embrasse. Il lui donne tout l'amour que sa femme refuse de lui, et en reçoit tout l'amour qu'elle ne lui donne pas. Comme il est rentier, à 43 ans, et qu'il dispose de 20 000F de revenu, il a beaucoup de temps. Henriette, elle, sort très souvent avec son meilleur ami Limousin, bel homme, avantageux. Vous avez compris? Pas Monsieur Parent. Quoi de plus normal, n'est-ce pas, qu'il côtoie souvent sa femme. N'est-il pas son ami intime, le familier de la maison, ayant pris part à sa vie de garçon? Un soir que l'épouse tarde à rentrer, que le gigot refroidit, Julie, leur servante de toujours, se met à critiquer Madame. Parent, pourtant bien malheureux avec elle prend sa défense.
   -Je vous interdis de parler ainsi de votre maîtresse, Julie!
   -Ah oui! Pourtant, j'aurais des choses à dire... Monsieur est bien naïf! Vous ne voyez donc pas ce qui se passe?
   

    Elle lui explique que sa femme le trompe depuis le début avec ce Limousin. Et que, et que... Je m'arrête là. Pour la suite, choisir un moment de sérénité, sinon s'abstenir...

critique par Somsakt




* * *