Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Selon les premiers éléments de l'enquête de Stéphane Pajot

Stéphane Pajot
  Aztèques Freaks
  Anomalie P
  Selon les premiers éléments de l'enquête
  Deadline à Ouessant

Stéphane Pajot est un journaliste et écrivain français né en 1966. Il a également publié sous le pseudonyme de James Fortune.

Selon les premiers éléments de l'enquête - Stéphane Pajot

Polar historique
Note :

   Méfiez-vous (encore!) de la couv!
   "En exhumant les archives de la police de Nantes, un journaliste, passionné par l'Histoire, met la main sur des dizaines de meurtres inexpliqués avec pour dénominateur commun une série d'assassinats qui s'étale sur près de cent cinquante ans. Comment les autorités de la Justice n'ont-elles pas fait le lien entre ces affaires sordides en dépit des rapports secrets répétés et pressants de nombreux commissaires de police?" (4ème de couverture)
   

   Surtout, ne lisez pas le reste de la 4ème de couverture, au risque d'en savoir trop!
   
   Stéphane Pajot est journaliste à Presse-Océan, un journal basé à Nantes. Il a écrit pas mal de livres sur la région. Cette-fois-ci, il met en scène des faits-divers réels et fictifs pour installer son intrigue. Pour qui connait Nantes, c'est un plaisir de déambuler dans ses rues, même si elles sont jonchées de cadavres. Pour qui ne connait pas Nantes, gageons que ce sera une envie de découverte de cette très belle ville. On croise au fil des pages, les anciens caïds de la ville, les forains, les phénomènes de foire : femme à barbe et autre fakir, qui ont tous réellement existé, mais que l'auteur se plait à mettre dans des situations fictives.
   
   Ce livre est construit comme une succession de rapports de commissaires de police, de 1831 à 2009 ; on voit se dessiner une trame "roman-policier" au fur et à mesure de la lecture. Tous ces faits éparpillés dans les rues de Nantes et dans différentes époques se lient très bien. On peut être parfois un peu perdu dans la diversité des noms des personnes, mais tout rentre dans l'ordre avec l'explication ultime que je vous laisse découvrir par vous-même.
   
   Polar original dans la forme, et dans le fond parce que le dénouement est pour le moins étonnant.

critique par Yv




* * *