Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

M comme: Le bleu est une couleur chaude de Julie Maroh

Julie Maroh
  M comme: Le bleu est une couleur chaude

M comme: Le bleu est une couleur chaude - Julie Maroh

BD pour les grandes
Note :

   Je veux lire ce roman graphique depuis un moment déjà. Et comme je vis sur une autre planète, j'ai réalisé après l'avoir lu que non seulement il avait été adapté au cinéma* mais qu'il avait gagné un truc au festival de Cannes. Toujours en retard dans les nouvelles n'est-ce pas! Soupirons en chœur devant ma déconnectitude assumée!
   
   Disons-le d'emblée, il est difficile de ne pas être touchée par l'histoire d'Emma et de Clémentine. C'est cette dernière que nous rencontrons au début de l'histoire. Élève de seconde, elle croisera un jour une fille aux cheveux bleus, qui la fascinera immédiatement. Et qui remettra en question tout ce qu'elle avait pris pour acquis, notamment son orientation sexuelle.
   
   C'est avant tout une histoire d'amour. Un amour plein d'embûches, soit, mais un amour profond entre deux personnes, tout aussi imparfaites l'une que l'autre mais dont la rencontre va tout bouleverser. Dès les premières phrases, on sait que Clem est morte. Elle a tenu à ce qu'Emma ait son journal intime, qui racontera leur rencontre, leur histoire.
   
   Ce roman graphique, c'est simple et ce ne l'est pas. C'est l'acceptation de soi. Les étapes à franchir. La vision des autres. Les rires des autres. La réaction des familles. Ce sont des abandons, des trahisons. Mais aussi beaucoup de tendresse, beaucoup d'amitié et un réel cheminement, une réelle découverte de soi. Les images sont dans les tons de gris, avec des touches de bleu qui donnent un relief au dessin. Les regards sont magnifiquement dessinés et transmettent une émotion qui sonne vrai. Si je n'ai pas totalement accroché aux visages des personnages (surtout à Emma, en fait... à part ses yeux...), je trouve que l'effet esthétique est magnifique.
   
   Une belle découverte.
   
   * "La vie d'Adèle"

critique par Karine




* * *