Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Niki de saint Phalle de Bernadette Costa-Prades

Bernadette Costa-Prades
  Niki de saint Phalle

Niki de saint Phalle - Bernadette Costa-Prades

Introduction à l’œuvre de Niki de Saint Phalle
Note :

   Le 29 octobre 2014, Google a dédié à Niki de Saint Phalle un Doodle pour fêter les 84 ans qu'elle aurait eus ce jour-là si elle n'avait succombé à un cancer en 2002. Cela n'est sans doute pas sans rapport avec l'exposition que le Grand Palais lui consacre du 17 Septembre 2014 au 2 Février 2015.
   

   
   De Niki de Saint Phalle je ne connaissais que les nanas de la fontaine de Beaubourg, une photographie la montrant tirant au fusil sur ses toiles, l’inceste subi, son premier mariage avec Harry Mathews et ses amours tumultueuses avec Tinguely. Quelques vagues clichés donc.
   
   L'expo du grand palais, que je ne désespère pas d'aller voir, m'a donné envie de découvrir plus avant cette femme et cette artiste que je devinais hors-normes.
   
   Bernadette Costa-Prades, dans cette biographie d'une centaine de pages, choisit de s'appuyer principalement sur le texte de Catherine Francblin, "Niki de Saint Phalle, la révolte à l’œuvre", Éditions Hazan 2013 et sur les textes autobiographiques de l’artiste. Le parti pris d'interpeller directement, en la tutoyant, par delà la mort, cette auteure d'utopies collectives, surprend de prime abord mais le lecteur se laisse facilement emporter par un texte fluide qui sait tout à la fois souligner la singularité du parcours de l'artiste et de la femme.
   
   On frémit quand on lit qu'un psychiatre a brûlé la lettre où le père de Niki se repent d'avoir imposé l'innommable à sa fille, on comprend mieux la relation qui l'unit à ses enfants, qu'elle confia à son premier mari, tout en continuant à les voir régulièrement, on admire l'énergie, l'inventivité et la liberté d'une créatrice qu'il ne faut pas réduire à ses seules Nanas gaies, colorées et puissantes. Une très bonne introduction à petit prix.
   
   
   "Tu es donc une de ces femmes d'écrivains qui font de la peinture? "

critique par Cathulu




* * *