Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Des objets de rencontre de Lise Beninca

Lise Beninca
  Des objets de rencontre

Des objets de rencontre - Lise Beninca

Une saison chez Emmaüs
Note :

   Rentrée littéraire 2014
   
   Pendant neuf mois, l’écrivaine Lise Benincà s'est installée à un "bureau de passage" au beau milieu des objets hétéroclites, ayant vécu plusieurs vies, voire plusieurs passages dans le même endroit: un espace de vente d' Emmaüs.
   
   Son objectif initial était de valoriser, de présenter sous un nouvel angle ce que l'on perçoit trop souvent comme un bric à brac pittoresque mais qui témoigne de parcours de vie et représente aussi la possibilité de s'équiper à moindre coût ou de s'offrir un peu de rêve pour les plus démunis.
   
   Très vite, les salariés en réinsertion professionnelle, ayant eux-même connu des parcours chaotiques, se sont glissés dans le projet de l'auteure, que ce soit par le biais d'ateliers d'écriture qu'elle a organisés ou tout simplement par les textes très justes qu'elle leur a consacrés.
   
   Le risque, souligné d'ailleurs par l'auteur, dans ce type de démarche est la condescendance (façon dame patronnesse d'autrefois) car "La ligne est mince entre un regard que l'on croit sincère et un regard faussé." mais Lise Benincà a su éviter cet écueil et nous présenter de manière sensible et extrêmement neuve, fraîche, un univers à mille lieues de ce qu'on en imaginait. "C'est sans doute une vision tronquée, au moins en partie, mais j'ai l'impression que les personnes qui travaillent chez Emmaüs savent vraiment pourquoi elles y viennent chaque matin On n'y produit rien de plus que ce qui existe déjà, on ne rajoute pas des objets à un monde déjà encombré, on les recueille. On ne produit pas autre chose que de l'entraide, du lien social, de la dignité."
   
   207 pages revigorantes.
   
   
   Présentation de l'éditeur :
   
   Lise Benincà a passé plusieurs mois avec les bénévoles d’Emmaüs Défi, rue Riquet à Paris. Écrivain, elle a eu l’envie de parler de ces objets patinés, dépareillés, parfois ébréchés mais toujours singuliers, qui sont passés de main en main avant d’être mis en vente chez Emmaüs. Puis, entre les lignes qu’elle écrivait autour des objets -fragiles échos d’existences passées et inconnues-, s’est imposée la présence de ces hommes et de ces femmes, salariés en réinsertion professionnelle chez Emmaüs, aux parcours chaotiques, eux-mêmes en transit, eux-mêmes patinés par la vie. Alors elle s’est mise à parler d’eux, aussi. De leurs existences, de leurs espoirs, de leur détresse et de leur volonté. Ils sont ainsi devenus les personnages émouvants d’un récit qui s’est composé de lui-même : Des objets de rencontre. Hiver, printemps, été, neuf mois vécus comme une seule saison au cœur d’objets et de destins cassés, uniques. Ce texte en est la trace, à la fois spontanée, humaine et littéraire. C’est au pouvoir des mots et de la mémoire que l’auteur réfléchit, citant Perec et Giono, et plus généralement à celui des livres, "prêts à tout pour aider le monde à tenir debout".

critique par Cathulu




* * *