Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Crimes et condiments de Frédéric Lenormand

Frédéric Lenormand
  Dès 09 ans: L'orphelin de la Bastille
  Meurtre dans le Boudoir
  Crimes et condiments
  La Baronne meurt à cinq heures
  La Jeune fille et le philosophe
  Qui en veut au Marquis de Sade
  Elementaire mon cher Voltaire
  Docteur Voltaire et Mister Hyde
  Seules les femmes sont éternelles

Frédéric Lenormand est un écrivain français de romans policiers historiques et de livres pour enfants, né à Paris en 1964.

Crimes et condiments - Frédéric Lenormand

Voltaire mène l'enquête
Note :

   On avait déjà Oscar Wilde qui, dans une seconde vie, s'était mis à résoudre des énigmes, et voilà que nous avons maintenant ce bon vieux Voltaire qui s'y met sous la plume de Frédéric Lenormand. Malgré un titre que je qualifierais de lamen... regrettable, je voulais voir un peu cela.
   
   Nous sommes donc au 18ème siècle, à Paris, du moins pour la plus grande partie du récit, et nous suivons François-Marie Arouet, philosophe de son état, mais aussi contrebandier et usurier, très occupé donc, et même ce que nous appèlerions aujourd’hui "hyperactif". Toujours menacé par la police, tant pour ses activités philosophiques que pour ses activités commerciales, il l'est également par les gens puissants auxquels il a déplu (parfois fortement) et qui n'hésitaient pas à cette époque, à vous envoyer leurs valets pour une bastonnade ou quelque triste mercenaire pour une punition plus sévère et disons... définitive. Et justement, l'agitation dans laquelle il vit ne l’empêche pas de s’apercevoir bientôt qu'il est l'objet de tentatives d'homicide... Aussi embauche-t-il un très solide mendiant qui a pour charge de ne pas le quitter d'une semelle et de le protéger.
   
    Un mendiant, dans le beau monde que Voltaire fréquente, l'initiative n'est pas vue d'un très bon œil, et pas seulement par ceux qui désirent l'occire. Le mendiant est d'ailleurs doublé d'un chien, mendiant lui aussi et qui, pour avoir lui aussi sauvé la vie du philosophe, se verra offrir gîte et couvert, suscitant la même désapprobation domestique et sociale, pour des raisons similaires. Mais tout cela nous fait une belle équipe plutôt sympathique à laquelle vous pouvez ajouter un abbé obèse et glouton qui fait office de secrétaire et une très belle marquise intelligente et adepte des sciences, qui fait office de tendre amie. Nous suivrons donc l’équipe-Voltaire à travers les multiples péripéties de la vie aventureuse d'un philosophe-contrebandier-usurier qui devra se donner beaucoup de mal pour sauvegarder ses intérêts et un Duc qu'on veut occire, tout en échappant à la prison comme au poignard...
   
   C'est super bien documenté. Frédéric Lenormand nous en apprend beaucoup sur le siècle des lumières au fil de ces aventures débridées. Il faut dire que le sujet s'y prête parfaitement et que la vraie biographie de Voltaire rappelée en fin d'ouvrage montre assez que la vie du maître donne matière à plusieurs romans... et c'est bien de plusieurs romans qu'il s'agit. L'auteur lance une série. Nous y retrouverons toujours ce personnage agité, tatillon, vaniteux, ambitieux, dur en affaires et capable de tout que fut et est à nouveau Voltaire. Capable de tout? Non, apparemment pas de se taire.
   
   En conclusion, un florilège de citation tirées des plumes de témoins de l'époque prouvent à quel point la réalité était proche de ce que nous venons de lire.
   
   C'est surtout pour l'humour et l’intérêt historique que l'on peut se tourner vers ce livre car l'intrigue n'est pas haletante, pas plus que le suspens et, si je suis toujours retournée à cette lecture avec plaisir, je n'ai jamais eu trop de mal non plus à la lâcher. C'est une lecture agréable et amusante, pas un page turner angoissant. Par contre, la grande place qui y est faite à la cuisine (d'où, sans doute, le titre, à moins que ce ne soient les épices importées sous le manteau) vous montrera que les critères de l'époque n'étaient pas ceux d’aujourd’hui, mais ma foi, l'on mourrait déjà souvent de ce que l'on mangeait, comme quoi, le résultat est le même.
   
   
    Série Voltaire mène l'enquête :
   - La baronne meurt à cinq heures
   - Meurtre dans le boudoir
   - Le diable s'habille en Voltaire
   - Crimes et Condiments

   - Élémentaire, mon cher Voltaire !
   - Docteur Voltaire et mister Hyde
   - Meurtre à l’anglaise
   - Ne tirez pas sur le philosophe

critique par Sibylline




* * *