Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Le cinquième témoin de Michael Connelly

Michael Connelly
  La défense Lincoln
  Darling Lilly
  L'Oiseau des ténèbres
  Les égouts de Los Angeles
  A genoux
  La blonde en béton
  La glace noire
  Le Verdict du plomb
  Le dernier coyote
  L'Epouvantail
  Le poète
  Les neuf dragons
  Echo Park
  Volte-face
  L'envol des anges
  Créance de sang
  Le cadavre dans la Rolls
  La lune était noire
  Le cinquième témoin
  Lumière morte
  Ceux qui tombent
  Dans la ville en feu
  Les Dieux du Verdict
  Wonderland Avenue

Né en 1956, Michael Connelly est un auteur américain de romans policiers (en particulier la série Harry Bosch).

Le cinquième témoin - Michael Connelly

Messieurs les jurés...
Note :

    De Connelly, j'ai tout lu (ou presque), je crois qu'il me manque juste "Les neuf dragons" (2011) et "Volte face" (2012). Parmi ses polars, j'ai quelques chouchous, bien sûr, particulièrement ceux où intervient l'inspecteur Harry Bosch, quoique McEvoy et l'héroïne de "La lune était morte" sont très bien aussi.
    Bref, dernièrement notre Connelly a une petite baisse de régime, son héros étant l'avocat Mickey Haller, à Los Angeles bien sûr, LA ville de Connelly, cela se sent bien.
   
   En pleine crise des subprimes, Lisa Trammel ne peut plus payer ses mensualités à la banque, sa maison va être saisie, son dossier est entre les mains de Haller, qui espère faire traîner les choses le plus possible, c'est sa technique. Mais Lisa Trammel est accusée du meurtre de Mitchell Bondurant, cadre de la banque la menaçant, justement! Haller et son équipe se chargent de la défendre.
   
    Nous voilà donc dans un de ces "romans-procès" à l'américaine, avec accusation, défense, juge arbitre, témoins, enquête, contre enquête. Bien des pages relatent le procès au tribunal. C'est très bien fait, Connelly connaît le sujet, l'on en apprend beaucoup, y compris sur cette affaire de subprimes et leurs conséquences. C'est bien mis en scène, avec quelques découvertes et rebondissements. De la belle ouvrage, comme Connelly sait en proposer, et un final très réussi!
   
   Pas d'action vraiment haletante, donc, mais un joli petit jeu de chat et la souris entre accusation et défense. Haller défend, point barre. Mais sans se soucier de savoir si sa cliente est innocente, il ne veut pas lui poser la question, d'ailleurs."Je n'ai pas besoin de le savoir pour faire mon travail." Sa cliente crie son innocence sans faillir, les preuves contre elle sont quand même claires, mais Haller est tenace, et même si cette cliente ne lui paraît pas sympathique, il la défend bec et ongles. Une certaine ambiguïté plane sur tout le roman, on se demande (et Haller quand même, il est humain!) si elle a fait le coup...
   
   
   Série Mickey Haller
   
   1. La Défense Lincoln, The Lincoln Lawyer, 2005
   2. Le Verdict du plomb, The Brass Verdict, 2008
   3. Volte-face, The Reversal, 2010
   4. Le Cinquième Témoin, The Fifth Witness, 2013

   ↓

critique par Keisha




* * *



Connelly et moi
Note :

   Présentation de l'éditeur:
   
   "Abandonnée par son mari, Lisa Trammel ne peut plus payer ses mensualités d'emprunt immobilier, et la Westland National Bank menace de saisir sa maison. Lisa est si révoltée par l'épidémie de saisies liée à la crise des subprimes qu'elle manifeste souvent et violemment devant la banque. Son avocat, Mickey Haller, espère gagner du temps en faisant traîner la procédure. Mais le dossier se corse quand Mitchell Bondurant, un cadre dirigeant de la Westland, est retrouvé mort dans le parking de son agence. Lisa est accusée du meurtre. Au fur et à mesure qu'il monte un système de défense bien hasardeux, Haller découvre un certain nombre d'éléments qui l'amènent à douter de sa cliente et de lui-même, et ce, jusqu’au verdict. Un magnifique polar de procédure imbriqué dans la crise des subprimes dont les Etats-Unis et le monde continuent de subir les désastreuses conséquences."
   

   Entre Connelly et moi, parce que c'était lui, parce que c'était moi! Lu en deux temps, pour cause de reprise d'activité intense mais inopinée, je n'ai pas eu de mal à me remettre dans ma lecture. Pourtant, l'action n'est pas ce qui prime lorsqu'il s'agit de Mickey Haller. Sauf lorsqu'il essaye de se remettre avec son ex! Y arrivera, y arrivera pas?
   
   En fait, mon seul doute réside dans le titre. S'agit il du cinquième témoin de la défense, ou bien du cinquième amendement? Je n'ai toujours pas résolu la question. Malheureusement, j'ai bien peur que Mickey soit sur la mauvaise pente, qui consiste à passer définitivement de l'autre coté. A croire que son expérience précédente et sa famille finiront par faire de lui quelqu'un de bien.
   
   Un deuxieme reproche, si la crise des subprimes et ses cohortes de dépossédés est le fond de l'histoire, ce décor n'est pas assez exploité. Comme souvent avec les américains, la critique sociétale ne va pas jusqu'à tirer sur le système dont on veut tant qu'il domine le reste du monde. Vu la réussite produite...

critique par Le Mérydien




* * *