Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

L'envoyé extraordinaire de William Golding

William Golding
  Sa Majesté des Mouches
  Chris Martin
  Chute libre
  La Nef
  La Pyramide
  Le Dieu scorpion
  L'envoyé extraordinaire
  Parade sauvage
  Trilogie maritime / 1 - Rites de passage
  Cible mouvante
  Les Hommes de papier
  Journal égyptien
  Trilogie maritime / 2 - Coup de semonce
  Trilogie maritime / 3 - La cuirasse de feu
  Arieka

AUTEUR DES MOIS DE JUIN & JUILLET 2014

William Golding est né à St-Columb-Minor, en Cornouailles, en 1911.

Après des études au collège de Marlborough et à Oxford, il choisit d'enseigner, comme son père .

Il se marie en 1939, est mobilisé en 1940 dans la marine et participe au débarquement en Normandie .

De 1945 à 1962, il est professeur d'anglais à Salisbury .

Après le succès de "Sa Majesté des Mouches", il se retire à la campagne, où il se consacre entièrement à son œuvre littéraire .

William Golding a reçu le prix Nobel de littérature en 1983 «pour ses romans qui, avec la clarté de l’art narratif réaliste et avec la diversité, l’universalité du mythe, illustrent la condition humaine dans le monde d’aujourd’hui».

Il est décédé en Angleterre en 1993.


* Citations dans la rubrique "Ce qu'ils en ont dit"

L'envoyé extraordinaire - William Golding

Folio 2€
Note :

   Si vous voulez tenter une première approche des écrits de William Golding à peu de frais, vous pouvez vous tourner vers les Folio 2€ qui ont édité "L'envoyé extraordinaire", qui est une nouvelle tirée du recueil "Le dieu scorpion".
   
   Vous pourrez trouver des commentaires de cette nouvelle sur la fiche du "Le dieu scorpion".
   
   En attendant, voilà ce que vous en dit la quatrième de couverture :
   
   "Quand un empereur romain décadent et un inventeur de génie se rencontrent, qu'est-ce qu'ils se racontent? Des histoires de canons, de machines de guerre, de bateaux à vapeur? Non, la seule chose qui intéresse l'Empereur, c'est l'invention de la cocotte-minute pour pouvoir enfin manger de la viande cuite comme il l'aime... Une histoire à l'humour débridé et fantaisiste, un conte philosophique cruel par l'auteur de Sa Majesté des Mouches."

critique par *Postmaster




* * *