Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Une séparation de Véronique Olmi

Véronique Olmi
  Bord de mer
  Un si bel avenir
  Sa passion
  Numéro Six
  Le Premier amour
  La nuit en vérité
  La promenade des Russes
  Une séparation
  Cet été-là
  Bakhita

Véronique Olmi est une écrivaine française née à Nice en 1962.

Une séparation - Véronique Olmi

Théâtre dans ma tête
Note :

    Ceux qui me suivent régulièrement savent que j'aime beaucoup lire du théâtre. Of course, je préfère encore en voir mais j'aime énormément me faire des mises en scènes dans ma tête et imaginer ce qui pourrait se passer devant mes yeux. Donc, je sais, c'est étrange de découvrir Véronique Olmi, que tout le monde a lue sauf moi, par son théâtre. Mais étrange semble être my middle name, n'est-ce pas!
   
   Pour le thème, le titre parle de lui-même. Un couple, la quarantaine, se sépare. Ou plutôt, elle part. Il n'y croit pas, du moins, au début. Et c'est par lettres qu'ils vont tenter de vivre, ensemble mais séparés, cette rupture. Histoire universelle, en fait. Faite de débordements de sentiments, de mauvaise foi, de tentatives de faire réagir, de pas en arrière, d'orgueil pas toujours bien placé, de non-dits et de mal dits. Rien de nouveau, direz-vous. Peut-être. Mais ce dialogue, souvent dialogues de sourds, m'a beaucoup touchée et remuée, de par le sentiment d'impuissance qui s'en dégage à l'occasion mais aussi par la réflexion qu'il engendre sur les raisons de partir. Ou de ne pas partir. Amour fou, habitude, peur de quitter ses pantoufles, erreurs reconnues ou pas... bref, un questionnement qui rejoint plusieurs d'entre nous.
   
   Mais questionnement sur le couple aussi. Son évolution, la comparaison entre ses rêves de 20 ans et la réalité de la vie. L'ennui qui s'installe. L'évolution de l'amour et la nostalgie de l'avant (avant la rupture, avant la routine) qui pointe tout doucement.
   
   Un texte rempli de réflexions qui ont fait écho en moi. L'écriture est souvent poignante, pressante mais élégante à la fois. La fin m'a bouleversée parce que souvent, les relations humaines, c'est tellement, tellement ça. J'aimerais beaucoup le voir jouer. Mais bon, un peu loin de Paris je suis!
   
   Une rencontre réussie, donc!

critique par Karine




* * *